Découvrez les 4 risques qui peuvent plomber votre jeune entreprise

Par | 5 avril 2013

Certains de mes lecteurs me disent qu’ils ont du mal à démarrer leur jeune entreprise, qu’ils n’arrivent pas à vendre, qu’ils n’ont pas de moyens, et j’en passe.

En tant que jeune patron, après un certain temps le doute s’installe et la vision du futur devient terne malgré toutes les ambitions que l’on avait il y a quelques mois.

Nous allons énumérer les quatre menaces qui pèsent sur une jeune entreprise, quels sont les risques afin que vous puissiez les appréhender. Vous allez rencontrer des obstacles pendant votre progression !

Afin de les éviter, lisez ceci !

Quatre risques qui menacent votre jeune entreprise

Votre but va t’être de trouver votre place dans ce monde commercial en vous adaptant petit à petit afin d’y trouver votre place. Vous devez mettre en place votre stratégie d’entreprise en évitant ces quatre pièges.

1. Vous faire rattraper par vos concurrents

Comme jeune entreprise, vous vous devez d’innover, vous différencier de vos concurrents pour créer une valeur que vos clients seront prêts à payer. Il pourrait être prêt à vous payer très cher s’il ne trouve pas de valeur identique chez vos concurrents.

La concurrence dans mon secteur était à bas prix, je vendais du carrelage. Mes concurrents vendaient du déstockage, des fonds de lots, bref les tarifs des grandes surfaces. J’ai donc décidé de vendre très cher des produits de qualité et d’offrir un espace-conseil à mes clients. C’était une valeur supérieure à ma concurrence, de plus nous proposions la pose en sous-traitance ,un service ficelé aux petits oignons.

Une telle différence vous permet de vous installer sur le marché, de défendre vos produits et de placer votre jeune entreprise dans votre secteur géographique.

Néanmoins, malgré un bon placement dans votre secteur, méfiez-vous de votre concurrence, surveillez ce qui se passe et les avancées qu’elle pourrait faire.

Même si vous êtes placés, cela ne sera que pour un temps. Si vous établissez des objectifs de valeur et que vous agissez rapidement, vos concurrents auront du mal à vous suivre où ils seront toujours à un temps de retard.

Votre but principal sera de dégager de la marge bénéficiaire pour la réinvestir dans votre avancée.

2. Ne vous dispersez pas

Découvrez quelles sont les Éric quatre risques principaux qui peuvent plomber une jeune entreprise.

Les risques pour une jeune entreprise ?

Focalisez-vous sur votre tactique, prenez quelques orientations moyennes de votre marché. Ne vous dispersez pas dans un premier temps, vous aurez l’occasion d’envisager la diversité plus tard.

Choisissez un marché précis et encrez-y votre entreprise. Proposez une offre précise et apprenez auprès de votre cible client pour les satisfaire dans leurs besoins.

3. Ne restez pas seul et isolé.

Votre avantage vis-à-vis de vos concurrents dépendra des ressources que vous investirez pour votre projet.

Ce pourrait être des ressources financières, mais aussi humaines ou techniques. Elles formeront les compétences dont vous avez besoin.

Donc si vous restez isolé et travailler seul, il n’y a pas de grands risques vis-à-vis de vos ressources, par contre votre avancée sera freinée par le manque de toutes ces compétences.

Vous devez accepter le partage de votre projet, que ce soit avec des partenaires, des associés ou l’embauche de personnel, de free-lance pour développer des compétences et pour faire évoluer votre entreprise.

Par contre, il vous faudra garder votre indépendance et éviter de laisser trop d’intérêt à vos associés ou partenaires. Si vous lâchez votre marge pour ceux-ci, vous risqueriez de vous faire doubler.

Vous devez vous entourer, car si vous n’êtes pas capable de faire seul, vous serez acculés et les bénéfices ne seront pas au rendez-vous. Donc pas d’avancées, vous pourriez vous faire doubler par vos concurrents.

4. Vous n’avez pas d’équipe d’accompagnements.

Si vous ne savez pas vous entourer, vous prenez un risque. Le lancement de votre affaire dépendra de votre expérience, il y a fort à parier que vous n’êtes pas compétents dans tous les domaines. Il y en a plusieurs à maîtriser pour les débuts de votre jeune entreprise. Le marketing, le financier, le commercial, la technique, l’humain.

Ces domaines que vous ne maîtrisez pas forcément demanderont une durée d’apprentissage de votre part pour les comprendre, les mettre en place. Avez vous vraiment le temps ?

C’est pour cela qu’il faut vous entourer pour faire face aux obstacles et les maîtriser, au moins au début de votre jeune entreprise. En ayant un accompagnement extérieur, vous minimisez les risques. Utiliser les services d’un comptable, la pubd’uncitaire, d’un avocat, d’un conseiller ou toutes autres compétences selon vos besoins.

Quelques adresses utiles pour votre jeune entreprise

que vous soyez une société, un auto entrepreneur, un entrepreneur indépendant ou tout autre forme d’entreprise, et que vous désirez sous-traiter des tâches de toutes sortes, vous pouvez vous adresser à des sites de free-lance sur Internet ou vous y trouverez toutes les compétences que vous recherchez.

Voici quelques bonnes adresses :

Français

Anglais

Étudiez chacun de ces risques pour votre jeune entreprise et mettez en place une stratégie générale. Notez-la et tentez de la respecter pour faire avancer vos ambitions.

Ce sont les quatre risques principaux qui peuvent plomber une jeune entreprise, qu’en pensez-vous ?