En cette fin d’année je tenais tout particulièrement à vous souhaiter un joyeux Noël.

Par | 23 décembre 2011

À vous, chers Amis 

En demeurant tendrement unis, aujourd’hui comme hier, vous saurez donner à tous vos proches un bel exemple de l’harmonie, de l’amour et de l’esprit de partage que l’on aimerait tant voir régner sur la Terre entière.
Que ce moment privilégié en famille remplisse votre coeur de joie et de gaieté.

Après une année difficile de travail, un moment comme celui-ci saura vous ressourcer en étant entouré des êtres que vous aimez.

Pour ma part je vais passer un joyeux Noël en famille, pour voir dans les yeux de tous, la féerie de Noël agir, mais surtout de voir nos petits derniers dans la joie de ce moment privilégié que leurs apporte notre amour et notre protection.

Passez un très joyeux Noël, chers amis!

Éric

Joyeux Noël, que ce moment remplisse votre coeur de joie et de gaieté

Joyeux Noël. Que ce moment remplisse votre coeur de joie et de gaieté

 

« Aimer, c’est bien, savoir aimer, c’est tout.  » de François René de Chateaubriand

 

Voici une très belle histoire :

Qui ne s’est pas déjà dit comme Martin Luther King : «I have a dream»’ ?

Qui n’a pas déjà rêvé d’un monde meilleur ?

Chacun dans son coin en se demandant bien par où commencer ?

Certains diront : «C’est quoi vraiment un monde meilleur ?»

Et tout de suite on pensera à la paix dans le monde et à la fin des conflits aux quatre coins de la terre.

Si on commençait simplement par chez-nous ?

Dans notre pays, notre ville, notre rue, dans notre maison et dans notre propre cœur .

Si en se levant le matin, on mettait un sourire ensoleillé sur notre visage ?

Pour dire MERCI à la vie, à l’amour.

Et que dire d’un beau BONJOUR assorti d’un sourire éclatant ?

«BONJOUR ma femme, BONJOUR chéri, BONJOUR M. le directeur, BONJOUR voisin, BONJOUR collègue, BONJOUR mon ami, BONJOUR toi que je ne connais même pas». Déjà la journée commencerait très bien.

Oui mais … comment dire BONJOUR en souriant quand tout va mal dans ma vie ?

C’est justement là que le bat blesse et qu’on tourne en rond.

Tout va mal parce qu’on ne sourit plus et on ne sourit plus parce que tout va mal.

Alors renversons la vapeur, inventons notre pièce de théâtre et jouons notre propre rôle.

À un BONJOUR, ajoutons «Je vais très bien» même si le cœur n’y est pas.

À coups de «Je vais merveilleusement bien», «Quelle magnifique journée» et autres du même genre, on fait naître les sourires.

Et de fil en aiguille, tout semble aller mieux car soudain on se rend compte que tout ne va pas si mal finalement.

Et si on continuait sur cette bonne voie en étant courtois les uns envers les autres ?

Des MERCI, des S.V.P. et de la gratitude à profusion peuvent faire des miracles.

Tout çà agrémenté d’une bonne dose de rire, de tendresse, d’amour et alors peut-être baissera-t-on les fusils. Car comment faire la guerre quand l’autre nous sourit ?

Comment en vouloir à quelqu’un qui nous offre un merveilleux BONJOUR ?

Comment être en beau maudit quand on a le cœur en fête ?

Nous pourrons donc chanter comme Louis Armstrong «What A Wonderful World».

Et surtout, n’oublions jamais qu’il commence en nous ce monde meilleur.

Par notre attitude face à la vie, par notre bienveillance envers les autres.

Alors comme dans une chaîne de lettres, je pars le MOUVEMENT POUR UN MONDE MEILLEUR et j’espère de tout cœur que vous serez des milliers à suivre.

A répandre la maladie du bonheur autour de vous avec votre gentillesse, votre sourire, votre courtoisie.

Jojo J J
Mars 2003

Crédit photo: Suat Eman