Faire connaitre son entreprise: Interview d’un plombier-chauffagiste

Par | 9 novembre 2011

Voici l’interview de Fabio Dessi, plombier chauffagiste qui nous dévoile ses techniques pour faire connaitre son entreprise, et attirer la clientèle.

Biographie: Fabio, 52 ans est née à Rome (Italie), a passé la majeur parti de sa vie au Luxembourg ou il y a appris le métier de plombier chauffagiste. Il exerce son métier  depuis plus de 35 ans. Installé en France depuis 2002, il s’est installé à son compte et a réussi à faire connaitre son entreprise par le relationnel.

Mon avis : J’ai particulièrement été surpris par les chiffres en pourcentage que Fabio me dévoile pour faire connaitre son entreprise. Il semblerait que certaines techniques lui apportent des flux de clientèle importante. Je vous conseille de regarder cette interview, cela vous permettra d’utiliser le 20/80 comme Fabio qui pour 20 % de travail acquiert 80 % de sa clientèle. 

La vidéo de l’interview de Fabio: Plombier-Chauffagiste ou comment faire connaitre son entreprise

 

 

Merci de laisser un commentaire au bas de cet article: Que pensez vous de cette interview De Fabio pour faire connaitre son entreprise?

 

Podcast: «Faire connaitre son entreprise: Interview d’un plombier-chauffagiste »

Vous pouvez l’écouter directement sur le blog en cliquant sur le bouton « Play » ou le télécharger en cliquant sur « Télécharger » ou en faisant un clic droit ici, puis « enregistrer sous »

Les coordonnées de la société de Fabio.

Nom commercial: FABIO DESSI SARL

Activité: Travaux d’installation d’équipements thermiques et de climatisation

APE: 4322B     Catégorie: BTP et construction

Siège social: 2 Fermes du Bois le Kleiss 54190 BREHAIN LA VILLE

Forme juridique: Société à responsabilité limitée

SIRET: 48782734700013    RCS: Briey B 487 827 347

Capital social: 10.000 €    Immatriculation: 10-01-2006

Nationalité: France    Téléphone: 03 82 26 31 86

Site Internet:

http://plombier-plomberie-chauffage-sanitaire-pompe-chaleur.dessi-chauffage.com/

L’interview de Fabio Dessi, plombier chauffagiste ou comment faire connaitre son entreprise

  • Faire connaitre son entreprise: les cartes de visite reflètent bien votre entreprise.

    Faire connaitre son entreprise: la carte de visite et un atout majeur.

    Bonjour c’est Éric du blog faire connaitre mon entreprise.fr , je suis aujourd’hui chez Fabio Dessi qui est plombier dans l’est de la France, pour lui faire une interview et cette interview entre dans le cadre de mon pari fou que vous retrouverez sur mon blog.

  • Je suis avec Fabio et nous allons commencer cette interview ! alors Fabio comment vas-tu ?
  • Ca va Éric !
  • On se connaît bien, on se connaît depuis 10 ans déjà.ces
  • Oui, ça fait un moment.
  • A l’époque tu étais client chez nous au magasin, et depuis on est bons amis en fait. Alors cette petite interview c’est pour mon blog comme tu le sais, et ma première question est : quelle est l’activité de ton entreprise ?
  • Chauffage sanitaire plomberie, je fais la pose chez les gens et de temps en temps je fais un peu carrelage je donne un coup de main
  • Pourquoi as-tu décidé de te mettre à ton compte, d’être ton propre patron ?
  • Parce que je suis plus libre et je peux m’occuper un peu plus de ma famille et des enfants, j’ai plus de temps pour moi.
  • As-tu des salariés dans ton entreprise actuellement ?
  • Non, pas de salariés.
  • J’ai vu que tu avais parfois des apprentis !
  • Oui des stagiaires et j’avais un apprenti.
  • Quelle est la raison sociale de ta boîte ?
  • SARL
  • Pourquoi as-tu choisi ce régime social ?
  • Parce que au début j’étais en micro-entreprise mais une micro-entreprise ce n’est pas trop bien parce que tu payes la TVA et il te la rembourse pas, alors qu’une SARL c’est beaucoup mieux. Les clients sont contents parce qu’ils ont la TVA à 5,5% au lieu de 19,6%.
  • Tu avais une limite en tant micro-entreprise sur ton chiffre d’affaires !
  • J’avais une limite de 88 000 € à l’époque, et je l’avais dépassé Jai du payer plus d’impôts.
  • Et actuellement c’est quoi ton chiffre d’affaires ?
  • Entre 120 000€ et 130 000€.
  • Ta clientèle se situe dans quels secteurs
  • Dans les environs, je peux même aller loin ça dépends des travaux, je suis allé à Nancy et un peu partout en France.
  • Oui Nancy c’est à peu près à 100 km d’ici. quel genre de clientèle tu as habituellement ?
  • J’ai des mairies et des banques, des particuliers j’ai même travaillé pour la poste
  • Et la tu fais essentiellement plomberie chauffage sanitaire aussi ?
  • Oui
  • Est-ce que tu estimes que ton salaire est raisonnable pour une activité comme celle-ci ?
  • Ca va bien, y a pas à se plaindre.
  • Tu es donc au-dessus d’un smic !
  • Oui.
  • Comment faire connaitre son entreprise avec les flyers

    Pour faire connaitre son entreprise, les flyers attirent l’oeil du client.

    Nous allons maintenant voir comment Fabio arrive à faire connaitre son entreprise. Fabio, est ce que tu utilises une publicité papier ?

  • Oui des cartes de visite et des flyers.
  • C’est la publicité que tu utilises en général !
  • Oui.
  • Quel est ton budget annuel pour ce qui est de cette publicité papier ?
  • La publicité papier ça coûte pas trop cher je dirais 800 € par an.
  • Et pour l’ensemble de ta publicité le coût annuel ?
  • 2000 à 3000 €.
  • Comment est-ce que tu distribues tes flyers ?
  • Pour les flyers j’ai un petit truc, a Aumetz, il y a un magasin Brico-marché je ne sais pas si tu connais.
  • Oui j’y vais quelquefois.
  • il y a un panneau publicitaires pour les artisans et je mets mes flyers, les gens se servent.
  • A bon, un Brico-marché, eh bien vous, pensez-y si vous avez un Brico-marché dans le coin il ne faut pas hésiter ! Quel retour as-tu constaté en gros par rapport à ce genre de pub ?
  • Les gens se servent et ensuite ils téléphonent.
  • Tu as retour de combien à peu près ?
  • Un retour de 15 % grâce à ces flyers.
  • Et les cartes de visite tu les réserves pour qui ?
  • Les cartes de visite je le donne aux clients quand ils le demandent.
  • Exclusivement pour le client en disant voilà c’est un client je donne une carte de visite.
  • Oui mais même les personnes qui ne sont pas clientes je leurs donne des cartes de visite.
  • Ah, tu leurs distribuent des cartes de visite ! qu’est-ce que tu penses de ce genre de publicité papier en général ?
  • C’est bien, il faut des cartes de visite, à 100 % il les faut, parce que sans carte de visite en n’est pas reconnu. Le flyer ça c’est un petit plus.
  • Nous allons maintenant parler du véhicule de société qui est un atout considérable notamment pour l’artisan, j’avais d’ailleurs écrit un article à ce sujet dans le blog pour faire connaitre son entreprise. donc Fabio as-tu une publicité sur ton véhicule d’entreprise ?
  • Oui.
  • Combien tu as payé cette pub ?
  • 700 € à peu près.si
  • 700 €, et tu constates des retours certains !
  • Oui, oui, c’est bien une publicité sur la camionnette, c’est même très bien.
  • Ah, pourquoi parce que le véhicule est toujours à pleins endroits ?
  • Ca circule et puis les gens ils le voie et peuvent appeler par téléphone, ou il s’arrête et il demande.
  • Ca c’est une pub dont tu ne passeras pas !
  • Oui, c’est une pub que tout le monde devrait faire.
  • Faire connaitre son entreprise avec votre véhicule de société

    Faire connaitre son entreprise avec un véhicule bien visible.

    Donc ça veut dire que tout simplement c’est quelque chose qui marche bien !

  • Oui
  • On va maintenant essayer de parler d’Internet, j’avais parlé de faire un site Internet sur le blog et je sais que tu as un site Internet. Est-ce que tu fais de la pub sur ton site ou est-ce que c’est seulement de l’information ?
  • Les deux, de l’information pour que les gens y voient ton travail et la publicité. Aussi Le travail que tu fais, des photos de mes travaux.
  • Qu’est-ce que tu penses d’avoir un site Internet tu penses que c’est un flux important pour la publicité ?
  • Les jeunes d’aujourd’hui vont sur Internet ils ne le vont plus sur les pages jaunes
  • Tu as remarqué des clients qui étaient passés par le site Internet !
  • Oui
  • Les jeunes plus que les anciens ?
  • Oui les jeunes, disons jusqu’à une quarantaine d’années.
  • Tu constate combien de pourcentage de clients qui te contact, qui prennent du travail avec toi par rapport à ce site Internet ?
  • Une vingtaine de pour cent
  • Une vingtaine de pour cent quand même !
  • Oui
  • Alors ce n’est pas à négliger !
  • Oui
  • Une autre question par rapport à tes clients, notamment le bouche-à-oreille est-ce que quand tu veux que les gens parlent de toi, tu utilises des phrases spéciales est-ce que tu as un terme particulier que tu emploies dans la discussion ou est-ce que c’est autre chose ?
  • Non il faut juste faire du bon travail, du bon travail et être sérieux.
  • D’accord, c’est vrai, le sérieux c’est ce qui est payant en général dans tous les métiers !
  • Oui il ne faut pas profiter des clients, parce qu’ils le voient.
  • Donc c’est pour ça que tu as beaucoup de retour et tu as remarqué vraiment un afflux de clientèle grâce au bouche-à-oreille ?
  • Beaucoup, beaucoup.
  • Un pourcentage ?
  • Le bouche-à-oreille j en ai au moins 60 %.
  • 60 % de bouche-à-oreille Fabio est connu dans le coin !
  • Oui
  • Est-ce que tu utilises aussi dans ta démarche de publicité pour faire connaitre son entreprise, la promotion, est-ce que tu fais des remises ?
  • Je fais des remises au bon client oui mais des promotions non.
  • Pas de promos avant pose, mais tu fais des remises !
  • Oui je fais des remises.
  • Sur facture ?
  • Non sur le devis directement.
  • Déjà sur le devis, d’accord. si tu as un bon client, tu fais une remise ?
  • Oui pour les bons clients je fais une remise directement sur le devis, si je ne connais pas le client, non.
  • Tu fidélises en fait la clientèle et tu fais ton roulement de clientèle comme ça avec une fidélisation. D’accord, est-ce que tu penses que fidéliser la clientèle c’est quelque chose d’important ?
  • Oui, parce que les clients c’est simple, c’est la famille. Si tu arrives à fidélisé un client, après c’est le beau-frère après c’est le beau-père après c’est le fils ça va très vite tout le monde a besoin de toi.
  • Ca va vite, ça fait boule de neige en fait !
  • Oui, il faut bien travailler. Si tu fais du mauvais boulot ça fait le contraire, c’est toute la famille que tu perds.
  • Donc c’est quand même un conseil que tu donnerais aux plombiers et à tous les corps de métiers ?
  • Oui à tous les corps de métiers.
  • L’idéal c’est quand même le bon travail ?
  • Le bon travail, le sérieux et respecter les gens.
  • Les gens se diront, mais tient, Fabio c’est un bon plombier, comme tu as besoin de faire des travaux, je te le conseille, pas de problème
  • Oui.
  • D’accord, est-ce que tu as des projets pour faire connaître plus ton entreprise ou est-ce que tu comptes continuer comme ça ?
  • Non je reste seul.
  • Tu n’as pas de projet dans l’immédiat ?
  • Non je suis trop âgé et bientôt je prends ma retraite
  • Oui bon mais on n’est jamais vraiment à la retraite avec la maison la propriété
  • Oui, bien sûr
  • Maintenant nous arrivons au terme de cette interview, quels conseils donnerais-tu à un jeune qui débute comme plombier ?
  • Déjà un peu de pub tout de suite et qu’il soit sérieux qu’il travaille comme il faut et puis ça va tout seul
  • Et tu dis qu’au début il faut faire un gros travail de fond pour attirer la clientèle
  • Pas forcément de la publicité mais on peut faire n’importe quoi par exemple les clubs tu prends un club de football tu deviens adhérent-tu participe et tu as des clients
  • Oui je sais que toi tu fais parti d’un club de judo
  • Oui c’est grâce au club de judo que j’ai avancé plus vite
  • Eh oui la aussi le bouche-à-oreille, fait qu’on dit Fabio c’est un bon judoka mais aussi il pose bien !
  • Ah oui attention
  • Alors je dirais que tu fais de la pub dans le sens de ces clubs et est-ce que tu fais d’autres publicité, plutôt que simplement inscrit est ce que tu as d’autres pub
  • Oui j’ai aussi des panneaux que je peux accrocher au chantier, des trucs comme ça, les chantiers ça va aussi parce que les gens ils passent, ils regardent ah c’est chauffages sanitaires Fabio Dessi ça peut marcher aussi, mais ce n’est pas la vraie pub.
  • Ce n’est pas ton but principal de faire trop de plus comme ça, c’est plus d’avoir une reconnaissance du client qui après apporte forcément le vrai client, celui qui paye. Et dans les clubs donc tu utilises quoi, tu n’es pas seulement inscrit tu déposes des flyers tu fais de la pub pour les clubs, tu sponsorises ?
  • Pour les clubs je mets mes cartes, mais le flyers je n’ai pas mis, juste dans les magasins mais il faudrait que j’essaye pourquoi pas
  • Et donc est-ce que tu sponsorises certains clubs de la région ?
  • Oui le judo je ne suis pas seulement sponsor je suis partenaire parce que je donne du bon coup de main au judo et ça me fait de la publicité en même temps.
  • Je ne sais plus si on avait parlé au début mais ça représente combien déjà la publicité année ?
  • 2000 3000 € mais tu en avais déjà parlé.
  • Oui ça va, c’est raisonnables on va dire ! donc comment tu vois l’avenir de ce métier de plombier ?
  • Pour moi c’est un métier qui se perd pas parce que c’est un métier manuel, ce n’est pas parce que je suis un manuel mais c’est un métier que tous les jours y il y a des gens qui en auront besoin.
  • Oui, comme le plombier électricien, le coiffeur ou quelque chose comme ça ! Donc ton seul conseil c’est d’être sérieux pour les jeunes débutants ?
  • Sérieux tout simplement
  • Et la gestion gérer l’entreprise ?
  • Oui et il faut aussi avoir du courage il ne faut pas que par exemple on rentre trop tôt, il faut des fois travailler bien tard, ne pas hésiter à faire 12, 13, 14:00 des fois ça arrive. On ne peut pas lâcher le client avec un robinet qui ne marche pas et qui coule tout le temps.
  • Oui c’est ça, il faut rendre service aux clients et c’est ca qui apporte par derrière cette publicité de bouche-à-oreille et qui va faire que. Donc toi tu travailles en régional, tu te déplaces beaucoup pour ton boulot ?
  • Oui je me déplace
  • Sur un périmètre de combien de kilomètres tu te déplaces en moyenne ?
  • Tout dépend des travaux si maintenant j’ai un grand chantier je peux faire 100 km par jour mais je ne vais pas faire 100 km pour remplacer un robinet. pour une salle de bains une installation de chauffage je le fait j’ai même été jusqu’à Nice tu te rends compte 1000 km mais c’est pour la familia
  • Oui la familia Fabio Dessi, on en a parlé ! je suis content de t’avoir interviewé Fabio ça m’a fait plaisir c’est vrai qu’on se connaît bien, on est ami puis longtemps !
  • Oui, sinon je ne t’aurais pas offert le verre.
  • Oui, oui je n’aurais pas eu de verre. Et bien je de remercie Fabio et à la prochaine fois. Attention ne fait pas tomber le verre, allé à une prochaine fois.
  • Salut !
Voilà c’est terminé j’espère que cette interview de Fabio et la façon qu’il utilises pour faire connaitre son entreprise vous a intéresser et qu’elle vous apportera des solutions pour développer votre clientèle.

Merci de laisser un commentaire: Que pensez vous de cette interview De Fabio pour faire connaitre son entreprise?