Comment dire du mal de ses concurrents!

Par | septembre 24, 2016

Vos concurrents savent dire du mal de votre entreprise ?
L’amabilité entre entrepreneurs n’empêche pas de dire du mal de son concurrent, mais il est de mise de rester digne dans la critique.

Certains, par des propos détournés, dissimulent des propos vénéneux. Les sous-entendus sont souvent utilisés pour dire du mal d’un concurrent, et certains diplomates n’hésitent pas.

Voici pour en rire comment dire du mal de ses concurrents, faites-en ce que vous voulez !

  • Les conditions leurs sont favorables, sans la baisse de leurs prix ils étaient cuits.
  • Leur contrôle fiscal fut bref. Leur contrôleur fiscal n’a pas pu trouver les failles.
  • Ils sont surtout performants à l’extérieur, mais le marché de notre ville leur échappe.
  • Ils réussissent à optimiser leur organisation du personnel par des allers et retours d’intérimaires.
  • Leurs ouvriers sont très mobiles, ils ne les gardent pas plus de trois mois.
  • Ils reviennent à leur métier d’origine, ils n’ont pas su se diversifier.
  • C’est difficile de savoir à qui parler dans leur entreprise, ils sont tous polyvalents.
  • C’est vraiment une entreprise friable, tout le monde sait ce qu’il s’y passe.
  • Leur technique marketing est vraiment efficace, malgré leurs produits médiocres, ils réussissent à vendre.
  • Leurs finances sont maintenues, heureusement que leur banquier les suit.
  • Il travaille encore sur plusieurs chantiers, ses clients attendent.
  • À leur direction, c’est le débat permanent. Mais qui décide quoi, allez savoir ?
  • Dans leur entreprise il y a plus de chef que d’ouvriers, c’est l’armée.
  • Ils prolongent leurs délais de chantier, ils ne savent plus où donner de la tête.
  • Chez eux la culture d’entreprise est forte, c’est une vraie caserne.
  • Ils ont décidé de réorganiser leurs équipes, il était l’heure qu’ils mettent un peu d’ordre dans leur entreprise.
  • Face à la concurrence agressive, ils ont résisté. Les pauvres, ils en sortent diminués.
  • Leur bénéfice est encore en baisse, heureusement qu’ils ont de bonnes bases solides.
  • Malgré tous les obstacles qu’il a surmontés, ce n’est pas fini. Le dépôt de bilan est proche.
  • Ils arrivent faire croire n’importent quoi à leurs clients. Leur service de communication est vraiment efficace.
Comment dire du mal de ses concurrentsde : il est tellement facile de dire du mal tout en restant diplomate.

dire du mal : démoniaque n'est-ce pas ?

Voilà j’espère que vous en riez, c’est sympa, diplomates mais ça peut faire des dégâts de dire du mal des autres. J’avais lu ça dans l’entreprise, le mensuel, il y a longtemps et ça m’a bien fait marrer.

Moi-même j’ai été victime de quelques-unes de ces phrases amusantes. Quelques bassesses qui se disent en coulisses.

Nous vendions du carrelage, et quelques-uns aimaient à nous titiller et dire du mal de notre entreprise :

  • Ce sont de bon vendeur, mais leurs produits ne sont même pas français.
  • Ils ont de bons produits, mais dommage qu’il soit un peu cher.
  • Il a bien fait de se lancer, mais il a repris une société moribonde.

Il y en a d’autres, beaucoup d’autres mais je les ai oubliées. C’est amusant ce qu’une phrase bien tournée peut faire réfléchir.

Mais vous, êtes-vous diplomates ? Connaissez-vous de petites phrases assassines pour dire du mal de vos concurrents, ou avez-vous été victime de ce genre de phrase ?

Crédit photo Flickr.com: Melinda Taberce

9 réflexions sur “Comment dire du mal de ses concurrents!

    1. Éric

      Bonjour Marie, oui effectivement c’est de l’humour, mais ce sont malgré tout des freins utiliser régulièrement pour dénigrer ses concurrents. À bientôt 😉 Éric

      Répondre
  1. Olivier

    C’est quand même difficile de ne pas passer à côté de la critique. Ça peut être aussi un baromètre de votre succès. Plus l’on dira du mal de vous, plus c’est le signe que votre réussite est grande. 🙂

    Répondre
    1. Éric

      Bonjour Olivier,
      il est vrai que la critique quelle qu’elle soit fait partie de la notoriété. Plus on est connu et plus la critique fuse qu’elle soit positive ou négative. Il y a le célèbre dicton qui dit que pour vivre heureux vivons cacher, ce qui évitera que l’on dise du mal de son concurrent. Mais dans le blogging difficile de rester caché, car c’est la communication et le fondement de celui-ci.
      Pour une entreprise, ce sont de petites phrases anodines mais comme tu le dis qui prouves que son concurrent une certaine notoriété dans le secteur.
      À bientôt 😉
      Éric

      Répondre
  2. Stephane Munnier

    Bonjour

    La diffamation, la violence est un refuge pour être humain à l’abandon.

    La divergence d’opinion est souvent le facteur d’une haine sans merci et la meilleur des défenses est l’attaque.

    Le Conseil que je pourrait donner, c’est ne pas répondre par la violence et trouver les mots qui vont déstabiliser son interlocuteur par les mots avec philosophie.

    Amicalement
    Stephane Munnier – Elecinfo

    Répondre
    1. Éric

      Salut Stéphane,
      effectivement le meilleure réponse est l’ignorance de ces cracheurs de venin.
      On est souvent confronté à ce genre de propos mais toujours indirectement, par voie détournée. Le silence est d’or !
      De toute façon on ne peut pas plaire à tout le monde alors il faut s’y faire.
      À bientôt
      Éric

      Répondre
  3. Ecole du bien etre

    Bonjour!
    Faut dire que ton titre m’a bien interpellé !
    Cherchant de plus en plus la communication non violente .. Ça m’a bien surpris !
    En fait je ne cherche plus les phrases assassines depuis fort longtemps ! Les ai- je déjà cherchées ?

    Par contre je serai intéressée par un article sur «  » comment faire face à ces remarques , à ces objections …  »
    Ca serait un beau defi de faire changer d’avis ces gens !
    Comment fais tu toi ?
    Ça peut etre aussi une idée d’article. !
    A bientot
    Karine

    Répondre
    1. Éric

      Bonjour Karine,

      ce titre je l’ai voulu accrocheur, je crois que ça fonctionne !

      La diplomatie est souvent de mise dans ce genre de critique, et peu agressive en général. mais comme je dis ce ne sont pas des propos anodins et qui peuvent faire du mal. Donc ne disons pas du mal de nos concurrents !

      je pense que lorsque les critiques pleuvent, tant qu’il n’y a pas diffamation cela ne sert à rien de réagir, cela ne ferait qu’empirer. En tout cas c’est ce que je fais. La meilleure réaction suite à de tels propos est de faire la preuve que ce n’est pas fondé.

      Souvent les gens doivent parler pour ne rien dire. Lorsque j’ai rencontré des clients qui me parlaient de mes concurrents, je répondais « ah oui » « ah oui ».

      J’ai pour principe que dans le commerce il faut rester digne, toujours la tête haute. Il m’est arrivé de demander des services à mes concurrents. Donc si je les avais critiqué et qu’il l’ait entendu, je ne pense pas qu’il m’aurait rendu service.

      Moi ça me fait bien marrer quand j’entends ces propos, et je pouffe intérieurement.

      À bientôt
      Éric

      PS: Je suis passé voir ton blog qui est très intéressant, il m’a aussi interpellé car j’ai un lumbago en ce moment. J’y ai appris les raisons. 😉

      Répondre
      1. Karine

        Merci Eric de ton passage sur mon blog…en espérant que ton lumbago va te laisser bientôt tranquille .

        Lors de tes passages…laisse y ton empreinte avec un petit commentaire; Ca me ferait bien plaisir.

        Karine

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *