Comment lancer son entreprise à l’international ?

Par | septembre 24, 2016

Se lancer à l’international demande une stratégie solide, une bonne préparation, une réflexion et un diagnostic approfondis de la part d’une entreprise, qu’elle soit une PME ou une multinationale. En particulier, à cause des nombreux risques encourus (financier, image,…), mais aussi à cause de la concurrence. De ce fait, le chef d’entreprise doit être capable de se projeter en avant, en ayant une vision à long terme de son entreprise et son marché, dans le but de rester concurrentiel.

Pénétrer de nouveaux marchés

Non seulement optimiser la présence de son entreprise au niveau international peut améliorer sa notoriété, mais il est aussi possible d’y trouver de véritable relais de croissance. En effet, les pays étrangers permettent de trouver de nouveaux marchés, de mettre en places des activités commerciales et de trouver d’autres ressources. Cependant, lorsqu’une entreprise décide détendre ses activités au niveau international, elle doit :

  • bien définir et cibler le/les pays étranger dans lesquels, elle envisage d’accroître sa présence,
  • réaliser une étude de marché et prospecter, pour analyser les opportunités existantes.

La délocalisation

entreprise a linternational ? photoLa délocalisation est une des nombreuses stratégies qui permettent d’internationaliser son entreprise. Il s’agit de transférer une partie des activités, des emplois, des capitaux,… dans un pays étranger. Cela lui permet d’avoir accès à :

  • des avantages compétitifs comme une main-d’œuvre moins couteuse, plus de flexibilité au niveau fiscal,…
  • du personnel plus compétent, une technologie plus avancée.
  • Des infrastructures plus adaptées et mieux équipées.

Lorsqu’une entreprise décide d’avoir recours à une stratégie de délocalisation pour améliorer sa présence, il lui est possible d’avoir recours à des partenaires (étrangers ou locaux). Ce partenariat permet de partager les coûts, les tâches, ainsi que les compétences. Cela permet aussi de mettre en place des stratégies communes en vue d’améliorer la notoriété des deux entreprises, comme le co-branding par exemple, ou encore de développer des offres communes. Nous pouvons citer les partenariats entre Sony et Spotify, pour la création de l’offre PlayStation Music.

Sinon, elle peut utiliser ses propres moyens pour faciliter son s’implantation. En créant sa propre structure, ou en procédant à une acquisition/fusion d’une structure existante. Nous pouvons citer les méthodes d’implantation des grandes entreprises, comme Orange et Total à l’étranger (filiales, joint-venture, reprise,…).

L’exportation

En exportant son/ses offres à l’étranger, une entreprise peut avoir recours à des intermédiaires : partenaires, courtiers, sociétés de commerce international,… Ces intermédiaires feront office d’interface avec la clientèle, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de contact direct. Autrement, il est aussi possible d’avoir recours à une exportation directe. Dans ce cas, l’entreprise n’utilise pas d’intermédiaires et est en contact direct avec son marché. Cette situation permet entre autres, un meilleur contrôle de sa politique commerciale.

Le digital pour se développer à l’international

Internet n’a quasiment aucune frontière et de nombreuses entreprises ont compris l’avantage qu’il représentait à une échelle internationale. Par exemple, selon Sébastien Dupont, responsable de projets web à Coface, un des leaders de l’assurance crédit, la société possède un total de 49 sites Web à travers le monde, dans 26 langues. Le digitale offre des possibilités d’innovation en termes de marketing, de communication, de relation client et de vente, tout en permettant à l’entreprise de garder la même identité visuelle, et en diffusant son message et ses valeurs, en réduisant les coûts.

Avec un nombre d’internautes qui devrait dépasser les 3 milliards en 2015, ainsi que la multiplication et la vulgarisation des appareils connectés (smartphones, tablettes, objets connectés,…), la mise en place d’une stratégie digitale devrait être effectuée par chaque entreprise, sous peine de se voir distancer par la concurrence.

entreprise a linternational ? photo

 

Laisser un commentaire